Archives mensuelles : juin 2015

Débat autour de l’ouvrage de Caterina Zanfi, Bergson et la philosophie allemande : 1907-1932. 20 juin 2015, MHH

Débat autour de l’ouvrage, en présence de l’auteur, dans la cadre des « samedis du livre » du Collège international de philosophie

Samedi 20 juin 2015

10h-12h – Grande Salle, Maison Heinrich Heine, Fondation de l’Allemagne (27C bd Jourdan, Paris 14e)

Sous la responsabilité de Nadia Yala Kisukidi.
Intervenants : Olivier Agard (Université Paris-Sorbonne), Nadia Yala Kisukidi (CIPh, Université de Genève), Jean-Louis Vieillard Baron (Université de Poitiers), Caterina Zanfi (République des savoirs – ENS-Ulm).MHH _Sdl_Zanfi

Colloque international : Bergson et le contemporain. Université Paris Ouest, 24 juin 2015

affichebergsonComment faire usage de certains moments de la pensée bergsonienne pour les mettre à l’épreuve de questions qui nous arrivent aujourd’hui ? Comment exposer la pensée bergsonienne au moment présent afin de l’éclairer autrement ? Cet atelier de travail propose des interventions courtes et veut ménager des espaces de discussion.
PROGRAMME
Discutants : Anne Sauvagnargues (HAR, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) et Camille Riquier (ICP, Institut Catholique de Paris).10h – Ouverture.10h15 – Paola Marrati (Humanities Center, The Johns Hopkins University) : « Bergson et le cyborg ».

11h15 – Jean-Michel Salanskis (IRePh, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Postérités bergsoniennes ».

Pause : 12h15-14h

14h – François-David Sebbah (IRePh, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Bergson et la catastrophe »

15h – Larry S. McGrath (Center for Humanities, Wesleyan University) : « La neurologie et la télégraphie dans Matière et mémoire« .

16h – Elie During (IRePh, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Comment peut-on être bergsonien ? Le cas de la philosophie des sciences ».

17h-17h30 : Discussion de clôture

https://ireph.u-paris10.fr/cdr-ireph/actualites/bergson-et-le-contemporain-612826.kjsp?RH=1382951204848

Anthony Feneuil, Le serpent d’Aaron : Sur l’expérience religieuse de Karl Barth à Henri Bergson

Le serpent d’Aaron. Sur l’expérience religieuse chez Karl Barth et Henri Bergson, Lausanne, L’Âge d’Homme, 2015. 

Présentation: Dans le livre de l’Exode, Aaron, le prêtre de Moïse confronté aux magiciens de Pharaon, transforme devant eux le bâton en serpent. Mais s’agit-il d’un miracle ou d’un simple tour de magie ? Il est proposé ici de lire cette histoire comme le paradigme de l’expérience religieuse. Qu’est-ce qui la différencie de toute autre expérience ? Et le problème théologique qu’elle pose n’est-il pas celui de toute expérience, ou du moins de toute expérience pure, telle que le philosophe peut le formuler plus rigoureusement?

C’est pour répondre à cette question, dont l’enjeu consiste à interroger à nouveaux frais les rapports entre théologie et philosophie, que seront convoqués deux penseurs majeurs de l’expérience au 20e siècle: le théologien Karl Barth (1886-1968) et le philosophe Henri Bergson (1859-1941).

Emile Kenmogne (éd.) : Vie et éthique, de Bergson à nous

Capture d’écran 2015-06-17 à 16.01.00Des contributeurs ont marqué le contenu de ce livre par des communications témoignant d’un souci manifeste de « prolongement en renouvellement de la pensée de Bergson ». Tout à fait au coeur du thème de la vie et de l’éthique, d’autres communications ont porté sur la procréation médicalement assistée, l’ingénierie génétique et même sur la question de la brevetabilité des produits de recherches sur le patrimoine génétique humain.

John Mullarkey – Keith Ansell Pearson (ed.), Henri Bergson : Key Writings

The twentieth century – with its unprecedented advances in technology and scientific understanding – saw the birth of a distinctively new and ‘modern’ age. Henri Bergson stood as one of the most important philosophical voices of that tumultuous time. An intellectual celebrity in his own life time, his work was widely discussed by such thinkers as William James, Alfred North Whitehead and Bertrand Russell, as well as having a profound influence on modernist writers such as Wallace Stevens, Willa Cather and Wyndham Lewis and later thinkers, most notably Gilles Deleuze.

Key Writings brings together Bergson’s most essential writings in a single volume, including crucial passages from such major work as Time and Free Will, Matter and Memory, Creative Evolution, Mind-Energy, The Creative Mind, The Two Sources of Morality and Religion and Laughter. The book also includes Bergson’s correspondences with William James and a chronology of his life and work.Capture d’écran 2015-06-17 à 15.57.17

John Mullarkey – Charlotte de Mille (ed.), Bergson and the Art of Immanence: Painting, Photography, Film

Capture d’écran 2015-06-17 à 15.54.07In this title, 16 essays apply French philosopher Henri Bergson’s philosophy to art. Immanence is a theory of divine presence, in which the divine is found in the material world, not outside of it. This new collection brings the major 20th-century French philosopher Henri Bergson’s work on immanence together with the latest ideas in art theory and the practice of immanent art as found in painting, photography and film. It places Bergson’s work and influence in a wide historical context and applies a rigorous conceptual framework to contemporary art theory and practice. It features 16 essays from world-renowned art theorists, philosophers and Bergson scholars. The contributors include Iris van der Tuin, Eric Alliez, Simon O’Sullivan and Howard Caygill. It offers a variety of perspectives and methodological approaches that will appeal to both art theorists and practitioners. It explores concepts of rhythmic duration, perception, affectivity, the body, memory and intuition – all of which were first formulated as immanent objects through the work of Bergson.