Archives mensuelles : janvier 2016

Assemblée générale et conseil d’administration de la Société des amis de Bergson

La prochaine assemblée générale de la Société des amis de Bergson, initialement prévue le 14 novembre 2015 et reportée en raison des tragiques événements du 13 novembre au soir, aura lieu vendredi 22 janvier 2016, à l’École normale supérieure, 29, rue d’Ulm, Paris, salle Paul Langevin, à 13h30.

La réunion du conseil d’administration se tiendra à 12h30.

Giulia Gamba, Metafisica e scienze in Bergson

Giulia Gamba, Metafisica e scienze in Bergson, Padova, Cluep,
juin 2015, 352 p.

Henri Bergson a présenté sa recherche philosophique comme la tentative de construire une nouvelle métaphysique. Dans ce projet, la relation tissée Giulia Gambaavec le savoir scientifique joue un rôle fondamental : ce savoir est non seulement l’objet d’une critique, mais aussi le principal point de repère d’une pensée qui revendique sa propre fidélité à l’expérience. Ce livre décrit les aspects principaux de ce rapport, à la fois critique et « positif », entre la métaphysique bergsonienne et les sciences, en considérant notamment Matière et Mémoire, L’Évolution créatrice et Les Deux Sources de la morale et de la religion. L’analyse porte tant sur les caractères spécifiques de la proposition bergsonienne, que sur son positionnement par rapport aux débats et aux nouveautés qui traversent la philosophie et la culture française à la fin du XIXe et au début du XXe siècle : l’éloignement du positivisme, la naissance de la psychologie et des sciences sociales, la réflexion sur les sciences et sur les formes religieuses.

Henri Bergson ha presentato la propria ricerca filosofica come il tentativo di costruire una nuova metafisica. In questo progetto riveste un ruolo fondamentale la relazione instaurata con il sapere scientifico: esso non costituisce solo l’oggetto di una critica, ma anche il principale termine di confronto di un pensiero che rivendica la propria fedeltà all’esperienza. Il presente volume ricostruisce gli aspetti principali di questo rapporto, al tempo stesso critico e “positivo”, tra la metafisica bergsoniana e le scienze, guardando in particolare a Materia e memoria, L’evoluzione creatrice e Le due fonti della morale e della religione. L’analisi si sofferma sui caratteri specifici della proposta bergsoniana, ma anche sulla sua collocazione rispetto ai dibattiti e alle novità che attraversano la filosofia e la cultura francese tra la fine dell’Ottocento e l’inizio del Novecento: la presa di distanza dal positivismo, la nascita della psicologia e delle scienze sociali, la riflessione sulle scienze e quella sulle forme religiose.