Bergson face à Kant – Colloque International – L’Aquila, 29-30-31 mai 2024

Comité scientifique : Alessandra Campo (Université de L’Aquila), Hisashi Fujita (Universityé Kyushu Sangyo, Fukuoka), Yasushi Hirai (Université Keio, Tokyo), Federico Leoni (Université de Verone), Rocco Ronchi (Université de L’Aquila), Caterina Zanfi (UMR 8547 Pays germaniques, CNRS/ENS)

Mecredi 29 mai: Les données immédiates de la conscience
14.00-14.30: Salutations institutionnelles par Marco Segala (Directeur du département des Sciences Humaines – Università dell’Aquila)
14.30-15.10: Debora Morato Pinto (UFSCAR, São Carlos): Hésitations kantiennes, indications bergsoniennes: l’intériorité du temps, l’expérience et la réflexion
15.10-15.50: Elie During (Université de Paris Nanterre): Kant reads Bergson
15.50-16.30: Alessandra Campo (Università dell’Aquila): L’espace n’est pas mal
16.30-17.00: Pause-café
17.00-17.40: Florian Vermeiren (KU Leuven): Evaluating Bergson’s Critique of Intensive Magnitude
17.40-19.00: Discussion


Jeudi 30 mai: Matière et mémoire
9.00-9.40: Alain Panero (Université de Picardie Jules Verne): Critique de la raison pure et Matière et mémoire: d’une finitude à l’autre
9.40-10.20: Yasushi Hirai (Keio University of Tokyo): Bergson and Antinomy Revisited
10.20-11.00: Camille Riquier (Institut Catholique de Paris): Complications de dernière minute, ou quand Bergson a dû faire face à Kant
11.00-11.30: Pause-café
11.30-12.10: Alessandro Taverniti (Università di Pavia/FINO-Université de Lyon/IHRIM): Bergson et la place de Kant dans l’histoire de la philosophie
12.10-13.30: Discussion
13.30-14.30: Pause-déjouner

Jeudi 30 mai: L’évolution créatrice
14.30-15.10: Mark Sinclair (Queen’s University of Belfast): Le génie de la vie: Bergson après Kant
15.10-15.50: Federico Leoni (Università di Verona): Le schéma et l’image (et le spectre de Swedenborg)
15.50-16.30: Hisashi Fujita (Kyushu Sangyo University of Fukuoka): La main de Bergson: organologie revisitée
16.30-17.00: Pause-café
17.00 -17.40: Clara Zimmerman (ICP Paris/Université Paris-1): Quand la matière déborde la forme: la voie intuitive de Kant dans la Kritik der Urteilskraft
17.40-19.00: Discussion

Vendredi 31 mai: Les deux sources de la morale et de la religion
9.00-9.40: Frédéric Worms (ENS, Paris): Les deux philosophies ouvertes de l’histoire:
Kant et Bergson
9. 40-10.20: Caterina Zanfi (CNRS/ENS, Paris): Rétablir le pont. Bergson après Kant
10.20-11.00: Rocco Ronchi (Università dell’Aquila): Bergson au-delà du bien et du mal
11.00-11.30: Pause-café
11.30-12.10: Aurélien Gallèpe (Université de Genève/Lyon): La religion hors des limites de la simple raison: la religion peut-elle se passer de fabulation?
12.10-13. 30: Discussion
13.30-14.30: Pause-déjouner

Vendredi 31 mai: Présentation des traductions italiennes de deux cours de Bergson (ed. Textus/L’Aquila):
14.30-15.10: Daniele Poccia: Cours sur l’idée de temps (1901-1902)
15.10-15.50: Giulio Piatti: Cours sur l’évolution du problème de la liberté (1904-1905)
15.50-16.30: Discussion avec l’éditeur (Edoardo Caroccia) et les amis de Bergson



Citer ce billet
eherring (2024, 27 avril). Bergson face à Kant – Colloque International – L’Aquila, 29-30-31 mai 2024. Société des amis de Bergson. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/wbm4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.