Appel à communications : Le bergsonisme en dialogue – 5ème rencontre du réseau de recherche international sur le bergsonisme global – En ligne (Université de Vilnius/CNRS/Ens Paris) 16-17 et 23-24 janvier 2025

La pensée de Bergson agit avec une nouvelle force dans le monde d’aujourd’hui. Elle est étudiée avec un intérêt grandissant dans toutes les parties du globe et dans tous les domaines du savoir. Dès ses premiers éclats mondiaux autour de l’année 1900, elle suscitait un renouveau de la philosophie et de la culture, créait une tradition, faisait surgir des générations de disciples et des vagues de critiques. Elle le fait toujours. En Europe, tantôt occidentale que septentrionale, centrale, balcanique et orientale, même dans les contextes où le bergsonisme est moins présent, les penseurs commentent et interrogent ses divers aspects. Telle est, en effet, la nature même de la pensée de Bergson : elle interpelle l’esprit, elle l’ouvre, le fait mouvoir dans toutes les directions de l’expérience. Ainsi se profile un mouvement philosophique, culturel et spirituel qui se caractérise par sa capacité de dialoguer non seulement avec d’autres philosophies, mais aussi avec d’autres domaines du savoir : c’est le bergsonisme « en dialogue », mouvement qui suscite un potentiel créatif dans lequel l’humanité entière, inquiète de son avenir, trouve encore aujourd’hui des éléments pour penser les problèmes vitaux qu’elle traverse.

Le colloque coordonné par l’Université Mykolas Romeris de Vilnius, qui se tiendra en ligne les 16-17 et les 23-24 janvier 2025, constituera une phase importante du projet IRN du CNRS « Un chapitre dans l’histoire globale de la philosophie : nouvelles perspectives sur le bergsonisme » à la suite des colloques de Penn State (2020), de Fukuoka (2021), de São Carlos (2022) et de Yaoundé (2024). Des chercheurs de tous les domaines philosophiques, voire de tous les domaines de la culture, y sont invités à partager leurs expériences et leurs réflexions sur le bergsonisme « en dialogue ». Premièrement, la nature même de l’esprit bergsonien, en tant qu’il ouvre au dialogue, pourrait être analysée. Ensuite, de nombreuses configurations de ce dialogue demanderont à être étudiées :
1) bergsonisme et autres courants philosophiques contemporains : phénoménologie, pragmatisme, anthropologie philosophique, philosophie analytique, kantisme et néo-kantisme, postmodernisme ;
2) bergsonisme et sciences sociales : sociologie, anthropologie culturelle, sciences politiques, droit, pédagogie ;
3) bergsonisme et psychologie : différentes écoles psychanalytiques, Gestalt, psychiatrie;
4) bergsonisme et science : biologie, physique, mathématique ;
5) bergsonisme et autres domaines de la culture et de la vie spirituelle : arts plastiques, musique, littérature, religion, rapports entre diverses cultures.
Cette énumération n’est pas close : un lieu, une figure de dialogue nouveau, voire une façon nouvelle de dialoguer pourrait surgir en fréquentant Bergson et tou·te·s sont invité·e·s à suggérer d’autres références possibles.

Conférencier·e·s d’honneur  :

Keith Ansell-Pearson (Warwick University)

Jakub Čapek (Charles University, Prague)

Paola Marrati (Johns Hopkins University, Baltimore)

Margus Ott (Tallin University)

Comité d’organisation :
Povilas Aleksandravičius (Université Mykolas Romeris, Vilnius)
Caterina Zanfi (CNRS/Ens, Paris)


Les resumés (300-500 mots) en français ou en anglais sont à envoyer à Povilas Aleksandravičius, povilasal@hotmail.com avant le vendredi 6 septembre 2024.

 



Citer ce billet
eherring (2024, 27 avril). Appel à communications : Le bergsonisme en dialogue – 5ème rencontre du réseau de recherche international sur le bergsonisme global – En ligne (Université de Vilnius/CNRS/Ens Paris) 16-17 et 23-24 janvier 2025. Société des amis de Bergson. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/wbm5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.