Archives de l’auteur : Caterina Zanfi

À propos Caterina Zanfi

Chargée de recherche CNRS UMR 8547 Pays germaniques - Transferts culturels Ecole normale supérieure, Paris

Atelier Bergson

Dans le cadre de du projet IRN du CNRS sur le Bergsonisme dans l’histoire globale de la philosophie, un séminaire Zoom organisé par Mathilde Tahar et Caterina Zanfi consacré aux recherches bergsoniennes internationales les plus actuelles aura lieu sur Zoom à partir de Janvier 2022. 

Lien Zoom récurrent pour joindre les différentes séances du séminaire : 
https://cnrs.zoom.us/j/95096060568?pwd=ek43aEpvYmFocGFOejlqc0tKdkd2UT09

Meeting ID: 950 9606 0568
Passcode: hqxn04


21 Janvier 2022 (14h-16h30 GMT+2) : Thinking Life
Tano Posteraro – Wasp Epistemology: Bergson and Fabre on Instinctual Knowledge

Joel Dolbeault –  The Bergsonian Hypothesis of a Unity of Living Beings

18 Mars 2022 (14h-16h30 GMT+2) : Machine and Organism
Bruno Rates (Universidade de São Paulo) – Bergson and the Birth of « machinisme »: The Law of Double Frenzy and the Debate with Edouard Dolléans, Gina Lombroso, Paul Mantoux et Louis Weber

Timothy Deane-Freeman (Deakin University) – Inside Out: Germinal Organization in Bergson and Simondon

‘Time, Freedom, and Creativity: Bergsonian Perspectives’ – 29th-30th July 2021 – Report by Yasushi Hirai and Barry Dainton

On the 29th and 30th of July, PBJ(Project Bergson in Japan) and Barry Dainton hosted an online workshop ‘Time, Freedom, and Creativity: Bergsonian Perspectives’.

Barry Dainton is a leading analytical philosopher in the field of temporal experience and has been playing a central role in PBJ events since 2015.  In his presentation “Unity and Irreducibility” Dainton undertook a sharp conceptual investigation into the connection between the holistic, inter-mirroring character of the Bergsonian multiplicity and the ‘co-consciousness’ approach to synchronic and diachronic phenomenal unity.

Yasushi Hirai connected Bergson’s understanding of causality with the modern ‘manipulationist’ view (von Wright and others), pointing out the former’s emphasis on the ‘lived and felt’ aspect of the sense of agency as an essential difference from the latter. Referring to Godfrey-Smith’s action-shaping view, he proposed a micro-macro level distinction in Bergson’s account of the emergence of phenomenal consciousness.

Continuer la lecture

III Seminário Bergson UFSCar (online), 9-11 août 2021

Nous avons le plaisir d’annoncer le programme du troisième Séminaire Bergson organisé par l’Universidade Federal de São Carlos et l’Universidade Federal do Paranà, qui se tiendra en ligne. Pour s’inscrire et pour télécharger les résumés des interventions, nous vous renvoyons au site du séminaire : https://seminariobergson.webnode.com/ 

Programação

Continuer la lecture

Le CNRS soutient le projet sur le bergsonisme dans l’histoire globale de la philosophie par un IRN

Le Centre National de la Recherche Scientifique soutient par son outil de coopération international International Research Network le projet « Un chapitre dans l’histoire globale de la philosophie : Nouvelles perspectives sur le bergsonisme » de 2021 à 2025.

Les débats méthodologiques sur l’histoire globale et les transferts culturels ont été extrêmement animés au cours des dernières décennies et ont montré leur fertilité dans la plupart des domaines.

Cependant, en ce qui concerne l’histoire de la philosophie, de telles recherches font encore défaut. La méthodologie de ces enquêtes n’est pas bien définie et dépend encore beaucoup des approches nationales. Les recherches actuelles sur l’histoire de la philosophie, en particulier sur le 20e siècle, traitent néanmoins non seulement des variations historiques au sein des systèmes de pensée, mais aussi des questions relatives à la circulation globale des tendances philosophiques.

Continuer la lecture

Call for papers : First Annual Meeting of the Global Bergsonism Research Project

First Annual Meeting of the

Global Bergsonism Research Project

November 6-7, 2020

Penn State University

Nittany Lion Inn

University Park, PA, USA

Henri Bergson’s writings and the ‘Bergsonian’ approach, especially questions of time, human freedom, evolution, memory, and society dramatically transformed the intellectual landscape of the 20th century. Thus, Bergsonism as an intellectual, philosophical orientation reached well beyond France and Europe. The research project is about the comprehension and theoretization of this reality. Numerous works were written in many geographical centers on the reception, perception, interpretation, and the reproduction of Bergsonian ideas, but still several questions need to be answered in this process: What is implied by the global nature of Bergsonism and what did the twentieth century intellectuals find in Bergson that was so pertinent to the intellectual, political, and social issues that they experienced?  To what issues did it respond outside of the Western milieu? Who was interested in Bergsonian approaches and for what reasons? Why did certain type of authors harshly react to Bergson? In which creative ways did World Bergsonians see something of their own traditions and solutions to problems of global modernity? Exploring Bergsonism as an example of the globalization of philosophical modernism through these questions will allow us to obtain a clearer understanding of its transformations in particular historical contexts in more detail and across cases. Analyses of Bergson need to be discussed not only by texts written in local languages but also via the social and scholarly context of that specific area.

Continuer la lecture

‘Reassessing Bergson’ – 11th-12th September 2019, Pembroke College, Cambridge – Report by Matyáš Moravec

In 1912, Bertrand Russell presented his Philosophy of Bergson to ‘The Heretics’ society in Cambridge. Though not the first – and certainly not the last – attack against Bergsonian thought from an analytic philosopher, Russell’s criticism played a crucial part in the rejection of Bergson by the mainstream of English-speaking philosophy. In the past few years, this has, for the first time, started to change. His work has begun to receive rigorous and ingenious reassessments from philosophers from outside the philosophical traditions with which he is almost canonically bound. One of the aims of the Reassessing Bergson event, which took place on 11-12th September 2019 in Pembroke College, Cambridge, was not merely to undo the damage instigated by Russell over one hundred years ago, but also to expand and reassess Bergson’s legacy.

 

Continuer la lecture

International Workshop: Physical Time, Biological Time: Bergsonism Today – Toulouse, October 24-25, 2019

Physical Time, Biological Time: Bergsonism Today

Temps physique, temps biologique : actualité du bergsonisme

Université de Toulouse 2 – Jean Jaurès (laboratoire ERRAPHIS) / Université Paris Nanterre (Institut de Recherches Philosophiques – EA373)

International Workshop / Journées d’étude internationales

Université de Toulouse 2 – Jean Jaurès

Maison de la Recherche – Salle D30

24-25 October 2019

Continuer la lecture

Assemblée générale de la SAB à Paris, 29 novembre 2019

  • L’Assemblée Générale de la Société des amis de Bergson aura lieu le vendredi 29 novembre 2019 (et non le 30, comme il était annoncé dans la dernière newsletter) de 10h à 12h, à l’École normale supérieure de Paris, 29 rue d’Ulm, dans la Salle Langevin. Tous les membres de la SAB sont invités à participer à la réunion, ainsi qu’aux activités qui auront lieu après :

  • À 12h, dans la Salle Langevin de l’ENS, conférence sur le bergsonisme global avec M. Sait Özervarlı, Professeur à l’Université Yildiz, Istanbul et Directeur de la Fondation pour l’étude de la science et de la pensée ;
  • De 15h à 19h, dans la salle 2 du Collège de France, débat autour des Cours au Collège de France récemment publiés par les Presses Universitaires de France, avec Arnaud Bouaniche, Arnaud François, Hisashi Fujita, Emily Herring, Camille Riquier, Rocco Ronchi, Mark Sinclair, Céline Surprenant, Frédéric Worms, Caterina Zanfi. 

    Un programme plus détaillé sera publié ultérieurement.

Annonce de parution : Die beiden Quellen der Moral und der Religion

La traduction allemande de Les deux sources de la morale et de la religion par Eugen Lerch, publiée chez Eugen Diederichs Verlag en 1933, vient d’être rééditée dans la « Philosophische Bibliothek » de Felix Meiner Verlag. Le texte est accompagné par la recension qu’Ernst Cassirer consacra à l’ouvrage la même année, traduite en français par Hisashi Fujita dans le tome III des Annales bergsoniennes

 

Henri Bergson, Die beiden Quellen der Moral und der Religion, Aus dem Französischen übersetzt von Eugen Lerch. Mit einem Essay von Ernst Cassirer: « Henri Bergsons Ethik und Religionsphilosophie », Hamburg, Felix Meiner, XXXVII, 335 Seiten.

In seinem letzten größeren Werk Les deux sources de la morale et de la religion (1932) entwirft Bergson, ausgehend von seinem zentralen Begriff des élan vital, eine Ethik und Religionsphilosophie, die die beiden Kulturphänomene Moral und Religion auf deren interne Veränderungskräfte prüft. Dabei unterscheidet Bergson zwischen einer „geschlossenen Moral“, die wesentlich zur Selbsterhaltung einer Gesellschaft beiträgt und im Großen und Ganzen unser Alltagsverhalten bestimmt, und einer „offenen Moral“, die auf Freiheit, Menschlichkeit und Liebe beruht. Diese „höhere“ Moral, die eine offene Seelenhaltung voraussetzt, verhält sich zur „niederen“ der geschlossenen Gesellschaft wie Bewegung zur Ruhe, Dynamik zur Statik, Freiheit zum Gesetz und steht für das schöpferische Prinzip, das gesellschaftliche Veränderungen ermöglicht und hervorbringt. Diesen beiden Moralprinzipien entsprechen die beiden Formen der Religion: Der „statischen“ Religion, die durch Riten und Zeremonien gesellschaftliche Stabilität erzeugt und die er als eine Art Abwehrmaßnahme gegen natürliche Bedrohungen bezeichnet, stellt Bergson die „dynamische“ Religion gegenüber, deren Wesen für ihn in einem welt- und lebenszugewandten Mystizismus liegt, der am élan vital teilhat und ein lebensbejahendes Engagement herausfordert. Unter Rückgriff auf christliche Mystik, buddhistische Kontemplation, aber auch die Alleinheitslehren von Platon und Plotin verweist Bergson 1932, am Vorabend des Faschismus und der europäischen Katastrophe, auf die Möglichkeit einer offenen, den Prinzipien des Universalismus verpflichteten Gesellschaft. Beigegeben ist der Aufsatz, den Ernst Cassirer unmittelbar nach Erscheinen der deutschen Ausgabe 1933 für die jüdische Monatszeitschrift „Der Morgen“ verfasste.

Bergson en Europe/2 : Camille Lacau Saint Guily (Sorbonne Université, CRIMIC), Henri Bergson en Espagne. Panorama d’une réception du début du XXème siècle à nos jours

Le thème proposé par la « Société des Amis de Bergson », à l’occasion de cette rencontre annuelle 2018 sur « Henri Bergson en Europe », m’invite, comme hispaniste, à penser l’articulation entre Henri Bergson et l’Espagne, de la fin du XIXème à nos jours.

Manuel Garcìa Morente
Continuer la lecture

Bergson en Europe/1 : Enrica Lisciani-Petrini (Université de Salerne), Bergson en Italie

Nous avons le plaisir de vous présenter ce texte prononcé par Enrica Lisciani-Petrini, Professeur à l’Université de Salerne, à la journée d’étude sur Bergson en Europe qui a eu lieu le 24 novembre 2018 à l’École normale supérieure de Paris. Nous remercions vivement Mme Lisciani-Petrini de nous avoir permis de diffuser sa communication dans ce carnet. Nous publierons les autres interventions de la journée d’étude prochainement.

Bergson en Italie

Enrica Lisciani-Petrini

  1 .      L’arrière plan historique

Continuer la lecture

Colloque international : What is time? Einstein-Bergson 100 years later

À l’occasion du dixième anniversaire du séisme d’Aquila, l’Université de L’Aquila et le Gran Sasso Science Institute organisent un colloque international intitulé What is time? Einstein-Bergson 100 years later, qui se tiendra à L’Aquila les 4, 5 et 6 avril 2019 (Programme colloque), et qui sera précédé par une série de séminaires (Programme séminaires) dans les mois de janvier et mars.

Continuer la lecture

Annonce de parution : Histoire des théories de la mémoire. Cours au Collège de France 1903-1904

Après l’Histoire de l’idée de temps et L’évolution du problème de la liberté, l’édition des cours inédits de Bergson au Collège de France s’enrichit d’un nouveau tome :

Histoire des théories de la mémoire. Cours au Collège de France 1903-1904

par Henri Bergson

Édition établie, annotée et présentée par Arnaud François, sous la direction scientifique de Frédéric Worms.

Paris, Presses Universitaires de France
Date de parution: 10/01/2018
384 p.

ISBN: 978-2-13-078990-1

Dans ce dernier cours que Bergson a professé depuis la chaire d’« Histoire de la philosophie grecque et latine » se retrouve, sous une forme différente et enrichie, des thèmes déjà traités ailleurs (la mémoire faisait l’objet de Matière et mémoire en 1896), ainsi que des interrogations nouvelles, souvent appelées à de hautes fortunes. Certaines pages en sont même sans équivalent dans l’œuvre connue du philosophe : ainsi, par exemple, celles qui comprennent la méthode des grands savants sur le modèle du style des grands écrivains. Le cours nous fait entendre mot à mot, dans un dactylogramme établi à l’intention de Péguy, la voix de Bergson, indissociable selon ce philosophie de l’expression conceptuelle. L’annotation est discrète, s’étant donnée pour objectif de garantir au lecteur l’intelligence du propos et de lui livrer le matériau pour mener une recherche à son sujet, sans jamais entreprendre elle-même cette recherche.

Appel à contribution de la revue « Lo Sguardo » : Bergson Live

La revue « Lo Sguardo » (Edizioni di Storia e Letteratura) lance un appel à contribution pour un numéro consacré à la philosophie de Bergson.

BERGSON LIVE

N. XXVI, février 2018, édité par Federica Buongiorno, Rocco Ronchi, Caterina Zanfi.
Versione italiana / English version

L’histoire de la philosophie d’Henri Bergson (1859-1941) est l’une des plus complexes et problématiques du dernier siècle : de plus en plus populaire au cours de sa vie et de sa carrière, jusqu’à devenir « le » philosophe français par excellence, Bergson était l’auteur d’œuvres – de l’Essai sur les données immédiates de la conscience de 1889 aux derniers grands travaux des années 1930 – qui influencèrent de manière décisive les domaines les plus variés de la culture française et européenne du XXe siècle : des traces importantes de sa pensée se trouvent non seulement dans la philosophie qui l’a suivi, mais aussi dans les domaines de la littérature, de la psychologie et de la science, de l’épistémologie, de l’art, de la théologie.

Continuer la lecture

Compte rendu : Esthétique et science du vivant, de Annamaria Contini

Annamaria Contini, Esthétique et science du vivant : De l’École de Montpellier à Henri Bergson, Paris, L’Harmattan, 2016, 290 p.

 

L’ouvrage de Annamaria Contini qui vient d’être traduit de l’italien[1] permet pour la première fois d’insérer l’esthétique française des deux siècles précédant Bergson dans un cadre nouveau, enrichi par la considération des échanges avec la science du vivant. L’originalité de cette étude tient en grand partie à son ouverture : elle ne se borne pas aux auteurs connus pour leurs travaux sur la théorie du beau et des arts, tels que Ravaisson et Guyau, mais considère aussi des scientifiques qui ont consacré à l’esthétique des réflexions marginales ou fragmentaires, et toutefois influentes dans le champ esthétique. Annamaria Contini montre ainsi un fil rouge qui unit les théories du goût et de la sensibilité propres aux auteurs de l’École de médecine de Montpellier, de Comte et de Claude Bernard aux théories sur l’art de Ravaisson et Guyau. Elle conduit enfin à une lecture des idées esthétiques de Bergson éclairée par la mise en relation avec le profond héritage qui a accompagné l’affirmation et la crise de la culture positiviste.

Continuer la lecture